La milice des quartiers de « Sous le Vent » en 1820

Pendant la période Suédoise de Saint-Barthelemy, l’ile doit continuer à se défendre des possibles agréssions exterieures. On craint les attaques des Français et des Anglais, et même, à une époque, celle des Russes ! Il y a également les corsaires qui s’en prennent régulièrement aux bateaux fréquentant nos eaux. Il faut aussi maintenir l’ordre dans Gustavia et à la campagne.

En dehors de la petite garnison de soldats Suédois, la défense de l’ile est organisée en s’appuyant sur les milices de civils. Le 17 décembre 1809, le gouverneur ANKARHEIM proclame les ordres généraux pour la milice. Il y en a deux pour la « campagne » : une pour le « Vent de l’ile » et une pour la partie « Sous le Vent », et  2 compagnies blanches et 2 compagnies de couleurs pour Gustavia. La participation obligatoire à la milice concerne  tous les hommes âgés de 15 à 60 ans, blancs ou de couleur libres. La proclamation du 17 décembre espère une « union zélée et cordiale  » et les abscenses devront être excusées légalement ou seront punies d’une amende de 10 gourdes.

FRANOM_FSB_282_ALVIN page 236 proclamation milices 1809 (glissé(e)s)

Brouillon de la proclamation d’ANKARHEIM du 17 décembre 1809 – FRANOM FSB 282 – page 236

 

FRANOM_FSB_282_ALVIN page 236 proclamation milices 1809 (glissé(e)s) 2

Brouillon de la proclamation d’ANKARHEIM du 17 décembre 1809 – FRANOM FSB 282 – page 237

 

Pour la généalogie, il est interessant de se pencher sur la composition de ces milices par quartier et d’y reperer la distribution géographique des patronymes ainsi que l’importance de ces noms. C’est une photographie de la population masculine à un instant T.

Ci-dessous les 3 pages constituant le rôle pour la partie « Sous le Vent » en 1820.

FRANOM_FSB_282_ALVIN page 309 Cie sous le vent 1820 A

Rôle de la milice de Sous le Vent de 1820  – FRANOM FSB 282 – page 309

 

FRANOM_FSB_282_ALVIN page 310 Cie sous le vent 1820 B

Rôle de la milice de Sous le Vent de 1820  – FRANOM FSB 282 – page 310

 

FRANOM_FSB_282_ALVIN page 311 Cie sous le vent 1820 C

Rôle de la milice de Sous le Vent de 1820  – FRANOM FSB 282 – page 311

 

Nous pouvons remarquer plusieurs choses interessantes dans ce document :

L’orgnisation des milices de la campagne n’est pas complétement calquée sur celle des paroisses à cette époque : Anse des Cayes, Anse des Lézards, Saint-Jean (même si une grande partie des milicens de Saint-Jean font cependant partie de la milice du Vent) et Gouverneur sont rattachées à la partie « Sous le Vent » alors que ces quartiers dépendent de la paroisse de Lorient (au vent).

Gouverneur ne figure pas sous ce nom mais sous « Pays du Négre » (on peut le trouver aussi sous « Pays des Négres »). Aujourd’hui ce nom ne désigne plus que « Pointe Négre » ( la pointe Sud Ouest de Saint-Barthelemy – vous pourrez lire sur ce lien une étude très complete écrite par Richard LÉDÉE Pointe nègre). C’est surprenant, car cette zone Sud-Ouest de notre ile, composée alors de plusieurs sous-zones correspondants aux noms d’anciennes habitations ( Augustin, La fôret, Grands Bois, Gouverneur proprement dit et Le Rhin) figure normalement sous le nom d’Anse de Gouverneur.  Les trois QUERRARD, qui sont les seuls miliciens de ce quartier, sont trois des cinq fils de Jean QUERRARD, premier porteur du nom en provenance de Launay en Loire Atlantique ( Vous pouvez lire la recherche que j’ai faite sur le lien Jean QUERARD. Un quatrième fils, Pierre,  figure quant à lui, dans le rôle des milices du Vent de l’ile. Il n’y a pas que des QUERRARD à Gouverneur à cette époque (on trouve des QUESTEL et des LAPLACE, mais sans doutes sont ils les seuls à avoir des hommes en âge d’être miliciens en 1820. On peut aussi noter que les « frontières » de ce quartier ne sont pas toujours très claires avec les hauteurs de Salines, de Saint-Jean ou de Gustavia et que les autres familles sont quant à elles dans la milice du Vent.

Anse Gascon figure toujours comme une zone habitée et elle semble être à égalité avec Colombier. Le plus ancien habitant que j’ai noté pour l’instant comme étant habitant de l’Anse Gascon est Jean François MAGRAS (1737-1816) et son épouse Rosalie GRÉAUX (1743-1811).

Capture d’écran 2020-05-12 à 17.02.01

On remarque aussi tout de suite la prédominance des GRÉAUX qui sont cependant absents de deux quartiers dont Colombier. Les MAGRAS suivent juste derrière mais ne sont présents que dans 3 quartiers. LEDEE et DANET sont ex aequo en 3eme place, mais, les LEDEE ne sont concentrés que dans un seul quartier alors que les DANET se retrouvent dans 4 quartiers.

Les MAYER ont 5 représentants répartis dans 3 quartiers, ils vont, au fil du temps, disparaitre de la campagne et se retrouver principalement en ville. Encore un nom ancien, arrivé ici vers 1735.

Il n’y a qu’un TURBÉ, c’est Joseph, le fils ainé (âgé de 20 ans) du capitaine Joseph Simon TURBÉ, premier porteur du nom arrivé de Couëron et décédé depuis une dizaine d’années. C’est une « nouvelle famille », et, à cette époque, ils résident à l’Andrieux (Colombier). Toutes les infos sur le 1er TURBÉ sur le lien ci-contre Capitaine Joseph Simon TURBÉ

Il n’y a qu’un BLANCHARD, Jacques André Firmin, né en 1796 et fils unique de Jacques André BLANCHARD, premier porteur du nom et arrivé des Flandres vers fin 1795.

Des deux VANTRE, Pierre pour sûr, est le plus jeune fils de Charles VANTRE, arrivé de Marseille vers 1775. Le « fils ainé » pourrait être son grand-frère Nicolas, ou un neveu. Ce nom a disparu.

L’ORANGE, un nom aujourd’hui disparu. Jean Louis (responsable de cette milice) est aussi notaire public (il rédige beaucoup des documents en Français) et aussi, un temps, responsable des ventes aux enchères et il commande un temps la milice de la partie « Sous le Vent ». Son père est originaire du Var en France. Il habite à Public.

TESSEROT, un autre nom perdu. Jean TESSEROT est pêcheur et vit au « Platon » sur les hauteurs de Public, il est marié, à cette époque, avec Marie Catherine DANET. Son père, Pierre TESSEROT arrive à Saint-Barthelemy vers 1785 en provenance de Quimperlé, et épouse une Rose Marie LEBLANC (dont le père, Claude LEBLANC, est arrivé de Nice)

OLIVE, un nom presque disparu ici (pas encore !) mais qui existe encore aussi à Saint-Thomas. Jean Jacques et Jean François sont les deux fils du premier porteur du nom arrivé sur l’ile en provenance de Marseille vers 1775, Jean Jacques OLIVE. On les trouve principalement à Colombier.

CERGE, un nom disparu mais présent dans l’ile depuis au moins les années 1770. Victor et son épouse Brigitte MAGRAS ont au moins 8 enfants. Il semble que le nom ne se trouve que sur Colombier et Corossol.

DANIEL, encore un nom disparu. L’ancêtre, John DANIEL, semble être arrivé de Saint-Croix et il est en couple avec une Magdelaine MAYER à une époque où les MAYER semblent encore partagés entre les iles Danoises et Saint-Barthelemy (avant 1800). Les DANIEL sont installés principalement au Corossol.

Les autres noms, LAPLACE, BRIN, BERNIER sont faiblement représentés dans ce rôle de « Sous le Vent », j’essaierai de trouver et comparer plus tard avec le rôle d’une autre année.

A la vue du rôle ci-dessus, et du récapitulatif ci-dessous (qui indique les armes qu’il faut pour équiper completement cette milice) on comprend comment les Anglais occupent aussi facilement l’ile en 1801 … et les Français en 1812.

FRANOM_FSB_282_ALVIN page 312 Cie sous le vent 1820 D



Catégories :Anse Gascon, BERNIER, blanchard, BRIN, cerge, DANET, daniel, Greaux, L'Orange, LAPLACE, LÉDÉE, MAGRAS, Mayer, Olive, Pays du / des Negres, QUERARD/QUERRARD, QUESTEL, Tesserot, TURBÉ, Uncategorized, VANTRE

2 réponses

  1. Bonjour, Je viens de recevoir ce mail mais ne parviens pas à le lire car protégé…Je n’ai pas de mot de passe… (ou je l’ai oublié). Comment procéder ?En vous remerciant de votre diligence Très cordialement Evelyne Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

    J'aime

Rétroliens

  1. La milice du vent de l’ile en 1818 – The Saint-Barth Islander

Répondre à evelaval Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :