Le mariage de William BAINBRIDGE

Pendant la période Suédoise de notre île, on peut voir des gens arriver de presque partout dans le monde. Ils s’installent quelques temps, puis repartent, ou font souche pour une ou plusieurs générations.

Il y en a d’autres qui ne font que passer, quelques jours, quelques semaines, le temps d’une escale, ou celui d’un mariage.

C’est le cas du Capitaine William BAINBRIDGE dont nous allons parler dans cet article.

Le 24 mars 1797, William BAINBRIDGE adresse une pétition à George af TROLLE, Gouverneur de Saint-Barthélemy.

Dans ce document, il indique être « natif de Princeton en New Jersey aux Etats Unis de l’Amérique, fils légitime d’Abraham et de Mary BAINBRIDGE ». Il désire épouser  « la demoiselle Susanna HEYLIGER, née en l’Isle St-Eustache, fille légitime de feu Peter HEYLIGER et d’Anne HEYLIGER » et demande la permission au Gouverneur de célébrer ce mariage, d’autoriser « Jean NORDERLING, Juge et Notaire Royal et Public en cette Isle, d’en passer le contrat requis à cela, ainsi que la célébration du dit mariage entre le soussigné et la demoiselle sus mentionnée selon les us et coutumes d’ici, à défaut d’un ministre ».

FSB 287 – extrait du document

Le Gouverneur donne son autorisation le même jour, et signe la demande de William BAINBRIDGE.

FSB 287 – extrait du document

Le mariage est célébré le 26 mars 1797, et le certificat est rédigé, en Anglais,  le lendemain, par NORDERLING.

« Hier, le 26 mars de l’année 1797, en présence de l’Honorable George af TROLLE, Gouverneur de cette île Saint-Barthélemy, et des témoins soussignés, du côté de William BAINBRIDGE, citoyen des Etats Unis et Capitaine commandant du navire Américain Hope, de Philadelphie et à présent dans le port de Gustavia, Messieurs Alexandre WARDROBE et Robert EASTON,

Et, du côté de Susanna HEYLIGER, fille légitime de défunt Peter HEYLIGER et de sa veuve Ann HEYLIGER née SERGENT présente, Joseph ROMNEY,

Moi, Juge, par faute de Ministre Protestant dans cette île, j’ai, avec l’entier consentement des parties concernées, dans cette ville de Gustavia, uni le dit William BAINBRIDGE et Susanne HEYLIGER par les liens sacrés du mariage.

Le dit mariage des parties ci-dessus ayant auparavant été publié dans l’Eglise Française de cette île et une licence obtenue pour la célébration.

Le document est légalisé par le Gouverneur le 28 mars.

Je me suis intéressé à ce mariage, car le jeune Capitaine BAINBRIDGE, il n’a que 23 ans en 1797, va devenir célèbre en tant qu’officier dans la marine de guerre Américaine. Il se battra contre les Français pendant la Quasi-guerre, puis, sur les cotes d’Afrique du Nord pendant les deux guerres barbaresques (où il sera même fait prisonnier pendant quelques mois). Pendant la guerre de 1812 il combat les Anglais.

Il terminera sa carrière au grade de Commodore et deviendra membre du Conseil des Commissaires de la US Navy. Il a donné son nom a plusieurs navires de guerre Américains.

Il décède à Philadelphie en 1833.

Registre de l’église Lutherienne de Saint-Eustache

Susanne HEYLIGER est native de Saint-Eustache où elle est baptisée le 24 mars 1776. On ne sait pas comment elle a rencontré William, ni si c’était à Saint-Barth, mais il semble que l’affaire ait été menée tambour battant puisque la mère de Susanne est présente le jour du mariage.

Ce couple marié sur notre île en 1797 a toujours une descendance en Amérique.



Catégories :HEYLIGER, SWEDISH EPOQUE, SWEDISH PERIOD, Uncategorized

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :