Les indigents de Sous-le-Vent, 1832

La photo qui illustre le titre de ce poste est une photo de Saint-Thomas et non de Saint-Barth, cependant, il m’a semblé qu’elle illustrait bien cette misère dont il est question ici.

« Sur présentation de divers Représentants et Sergents de la parties de Sous-le-Vent, qu’entre autres indigents de la dite partie, les ci-après nommés étant ceux qui sont les plus en nécessité, manquant d’assistance alimentaire.

Jean-Louis L’ORANGE en sa qualité de Capitaine, ose solliciter en leur faveur, suppliant qu’il soit du bon plaisir de l’Honorable Gouvernement de jeter un œil de pitié sur ces malheureux qui se nomment :

Jean QUERRARD       octogénaire et caduc, habitant les hauteurs de Gustavia, près le quartier dit « La Foret », et sa femme Suzanne LEBLANC, aveugle

Charlotte COUSIN     Veuve de Charles BRIN père, habitant le lieu « Merlet » sur les hauteurs de « L’Anse des Flamands », affligée en ce moment d’un ulcère conséquent à une de ses mains, et chargée de trois enfants, dont deux garçons (un de 8 et l’autre de 10 ans), et une fille de 6, celle-ci malade presque depuis sa naissance

Elisabeth Reine DANET      Veuve André GRÉAUX, habitant les confins des quartiers de « Corossol » et du « Public », ayant à sa charge une fille âgée d’environ 28 ans, mais incommodée des pieds par défaut de nature, et une autre mariée avec un nommé GUIBOUT, qui s’est absenté depuis son mariage, ayant laissé sa femme enceinte et qui est accouchée d’une fille actuellement âgée d’environ 2 ans et demi.

Ce considéré, des vœux ne cesseront d’être formés pour la conservation de l’Honorable Gouvernement,

Saint-Barthélemy, le 3 octobre 1832

Jean QUERRARD                   C’est l’ancêtre de nos QUERRARD, né à Puceul (Launay). Il a soixante-dix-neuf ans lorsque la pétition est rédigée et il est marié à Suzanne LEBLANC depuis 1787. Ils ont 8 enfants et au moins 30 petits enfants. Le père de Suzanne, Claude LEBLANC arrivait de Nice.

Charlotte COUSIN                 Elle est née à Colombier vers 1800, fille de Charles Julien COUSIN (on se rappelle qu’il est le fils adoptif de notre Canadien de Louisbourg, voir Marie GROSSIN, une femme colon française aux Amériques) et de Magdeleine Victoire QUESTEL. Elle est veuve de Charles BRIN de Public décédé en 1829. Les enfants mentionnés sont Jean Pierre, François dit Charles et Victoire.

Elisabeth Reine DANET      Elle est née au Corossol en 1780, fille de Pierre DANET et de Françoise BRIN. Elle épouse André GRÉAUX en 1799. Il est né à « l’Anse des Lézards » en 1776 et décède avant 1817. Ils ont 5 enfants d’où descendance. La jeune fille mariée mais abandonnée par son mari et dont il est question, est Jeanne Rose qui avait épousé Jean GUIBOUT, un marin natif de Honfleur, en 1829, va refaire sa vie avec un Eustache Auguste LAPLACE à Trinidad, d’où au moins un fils.



Catégories :1832, COUSIN, DANET, Greaux, LAPLACE, leblanc, MISERE, QUERARD/QUERRARD, QUESTEL, SWEDISH EPOQUE, SWEDISH PERIOD, Uncategorized

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :