Famille LÉDÉE épisode 2

Dans mon précédent poste (voir « Histoire de la famille LÉDEE,  une nouvelle pièce dans le puzzle », nous avions retrouvé la trace d’une Catherine LÉDÉE née à Saint-Barthélemy vers 1675 (estimation), et qui se mariait en 2eme noce à Grande-Anse en Martinique en 1696. Cette découverte remettait en question la théorie de Mr Jean DEVEAU.

Une nouvelle découverte vient confirmer l’affirmation selon laquelle la filiation des LÉDÉE par Jean René LÉDÉE né en 1685 dans le Saintonge et engagé volontaire en 1704 à La Rochelle, est fausse.

En effet, dans les registres paroissiaux du Carbet, en Martinique, on peut trouver les 3 actes de baptême suivants (je laissé les noms tels qu’ils sont écrits) :

 

Le 1erFévrier 1693, on baptise un enfant mâle nommé Jean René, fils de René LEDÉ et d’Isabelle BRIN, habitants de Saint-Barthélemy. (C’est lui qui épousera une Catherine GRÉAUX avant 1724).

B LEDEE Jean René 1693 Le Carbet

Le 27 Décembre 1695, on baptise Charles LEDÉ, fils de René LEDÉ et d’Isabelle BRIN. L’enfant est né le 16 du même mois. (C’est lui qui épousera Catherine DEVEZIEN à Saint-Barth en 1730). On peut aussi noter que le parrain est un Charles QUETEL.

B LEDEE Charles 1695 Le Carbet

Le 31 Mai 1698, on baptise Marie Elisabeth LEDÉ, fille légitime de René LEDÉ et d’Elizabeth BRUN, née le 24 du même mois.

B LEDEE Marie Elisabeth 1698 Le Carbet

 

J’ai épluché tous les actes disponibles en ligne actuellement, et il n’y a, en tous cas pour l’instant, rien d’autre.

 

Ces trois actes prouvent que René LÉDÉE habitait notre île bien avant le départ du Jean René LÉDÉE du Saintonge. Il a dû résider en Martinique entre 1693 et 1698 au moins, avant de retourner à Saint-Barthélemy. On peut d’ailleurs trouver les traces de beaucoup d’autres familles originaires de Saint-Barth, de Saint-Martin et de Saint-Christophe, victimes des guerres contre les Anglais et expulsés de leurs iles respectives vers La Guadeloupe, La Martinique et Sainte-Lucie.

 

Ces recherches ne nous donnent pas plus d’information sur l’origine des LÉDÉE de notre île, mais au moins on sait de qui ils ne descendent pas, et que les LÉDÉE sont donc présents sur notre ile depuis plus longtemps que selon la théorie de DEVEAU.

Depuis quand ? Sans aucun doutes après 1681 (puisque ce nom ne figure pas sur le 1errecensement nominatif) et avant 1690 (date présumée mais de plus en plus vraisemblable, à mon avis, du recensement dont nous avons parlé précédemment).

De tous les actes disponibles, je n’ai trouvé qu’un seul acte mentionnant les BRIN (en Martinique).

 

NB       Pour la petite histoire, en 1747, on trouve à Basse-Terre en Guadeloupe, le mariage d’un Jean Pierre LEYDÉE originaire de la paroisse Saint-Ferréol …de Marseille (secteur du Vieux-Port)…



Catégories :BRIN, LÉDÉE, QUESTEL, Uncategorized

2 réponses

Rétroliens

  1. Discussion sur les possibles origines des BRIN de Saint-Barthelemy – The Saint-Barth Islander
  2. Histoire de la famille LÉDÉE, saison 3 – The Saint-Barth Islander

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :