Joseph BREMONT

Sur la carte des origines, j’ai indiqué « Joseph BREMONT, vers 1715, Toulouse ».

On ne sait pour ainsi dire rien de Joseph BREMONT si ce n’est qu’il épouse Catherine AUBIN à la fin de 1738.

L’acte de mariage est quasiment illisible, et il semble impossible de lire les noms des parents de Joseph BREMONT. Il parait cependant qu’il soit natif de la ville de Toulouse – si quelqu’un y lit autre chose n’hésitez pas à le dire. On peut noter que Pierre BERRY est témoin au mariage.

Catherine AUBIN est née vers 1720, fille de Jean AUBIN et de Marie TARDIEU qui habitent le quartier de l’anse des Flamands. Il semble qu’elle soit native de Saint-Barthélemy,

Joseph BREMONT décède dès avant 1753, sans que son patronyme lui survive, mais il a une très grande descendance de nos jours par l’intermédiaire de ses deux filles :

Archives départementales de la Guadeloupe – Mariage de Joseph BREMONT et de Catherine AUBIN – Deuxième acte sur la page

Marie Françoise BREMONT

                Marie Françoise BREMONT, née le 15 janvier 1740, épouse Joseph GRÉAUX en 1760. Joseph GRÉAUX est né à Saint-Barthélemy le 19 mars 1740, fils de Gilles GRÉAUX et de Catherine QUESTEL.

                Marie Françoise BREMONT et Joseph GRÉAUX auront dix enfants entre 1759 et 1777 au quartier de Saint-Jean, et vingt petits-enfants. Joseph GRÉAUX décède à Saint-Martin en 1788 sans rien laisser du tout à sa famille qui est alors très pauvre.

                Marie Françoise épouse Nicolas QUESTEL de la Grande Saline au civil le 7 janvier 1794, et à l’église, le 19 janvier suivant. Nicolas QUESTEL est lui-même veuf de Marie Louise BRIN avec qui il a eu onze enfants.

                Nicolas et Marie Françoise n’auront pas d’enfants, et Nicolas décède rapidement, le 12 décembre de l’année suivante.

                Marie Françoise et les enfants habitent dans le plus grand dénuement sur une habitation de Charles VANTRE à Saint-Jean et, au mariage de sa fille Elisabeth avec Charles AUBIN en 1804, celle-ci n’a même pas de dote.

                Dans une note au gouvernement le 15 mars 1809, Jean-Louis L’ORANGE en charge de la caisse des pauvres écrit « La dame Marie Françoise BREMONT, épouse de feu Nicolas QUESTEL, femme âgée d’environ 60 ans et qui, par les ulcères qu’elle se trouve avoir sur le corps, ne peut pourvoir par elle-même à sa subsistance, la dame veuve DERRIPX, sa fille, chez qui elle demeure le plus ordinairement n’étant pas capable de la nourrir ».

Marie Magdelaine BREMONT

Marie Magdelaine BREMONT est née le 11 aout 1741. Elle épouse Robert GRÉAUX le 22 avril 1762. Robert est le fils de Jacques GRÉAUX et de Marie Rose PIMONT, cultivateurs à l’Anse des Lézards où il est né le 26 avril 1742.

Marie Magdelaine et Robert vivent au Quartier du Roy et ils auront neuf enfants et douze petits-enfants.

Joseph BREMONT et Catherine AUBIN figurent dans l’arbre généalogique d’une multitude d’habitants de notre île, tant au vent que sous le vent.



Catégories :AUBIN, BERRY, BREMONT, DERRIPX, Greaux, QUESTEL, TARDIEU, Uncategorized, VANTRE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :