Le passeport de John Edmond BENOIT

Une petite histoire en cul de sac, une voie sans issus … j’aime ces noms qui, fut un temps, résonnaient encore dans les rues de Gustavia. Ces noms ont disparu sans laisser aucune trace, que quelques bouts de papier qu’on exhume pour le plaisir de les prononcer encore une fois.

Le 12 avril 1851, le Vice-Fiscal de Gustavia, Samuel Augustus MATHEWS confirme que la Madame Sophie BENOIT n’est pas en mesure de payer le prix du passeport pour envoyer son fils John Edmond, âgé de 12 ans,  à Antigua. Avec cette confirmation officielle, le passeport est établi sans frais.

FSB 263 – détail d’une page

Marie Sophie, c’est son prénom, est née à Gustavia vers 1800. Elle est la fille de Jean Nicolas MORIN, orfèvre à Gustavia, né à Charleville dans la Marne vers 1757, et de Marie ALEXANDRE, une mulâtresse libre. Jean Nicolas MORIN décède à Gustavia le 9 mai 1819. Je n’ai aucun détail concernant son épouse avec qui il aura une deuxième fille, Louise Félicité qui nait à Gustavia le 20 novembre 1805.

Le 8 juin 1827, Marie Sophie MORIN épouse Ulysse BENOIT, né à Basse-Terre en Guadeloupe vers 1801. L’acte de mariage est illisible, impossible d’en savoir plus pour l’instant. Je ne pense pas qu’il ait de rapport avec l’autre famille BENOIT.

Le couple aura plusieurs enfants à Gustavia :

Charles BENOIT, 2 novembre 1828, baptisé le 2 décembre. Il épousera une Charlotte Elisabeth WOODS le 6 mars 1862 à Gustavia, pas de descendance connue

Marie Louise BENOIT, 7 aout 1830, baptisée le 4 octobre 1830,

Rose Eloïse BENOIT, 9 octobre 1833, baptisée le 11 novembre, décédée le 13 février 1840

Jean Edmond BENOIT 2 juin 1836, baptisé le 6 mars 1837. C’est celui pour lequel la demande de passeport a été faite, il a donc 15 ans. Rien de plus.

Nicolas BENOIT, né en 1838, baptisé le 7 octobre 1840. Il émigre à Saint-Thomas vers 1864 où il épouse Caroline Amelia Charlotte HEYLIGER  (originaire de Sainte-Croix) le 27 janvier 1868. Il est charpentier, et le couple aura au moins une fille, Leonore Locadie née à Saint-Thomas vers 1773.



Catégories :BENOIT, GUSTAVIA, HEYLIGER, MORIN, PASSEPORT, SWEDISH PERIOD, Uncategorized, WOODS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :