les familles SCOPEAN et LAGOIS

Un article sans doute un peu long et technique, mais qui apportera des informations nouvelles aux nombreux descendants de ces familles éparpillés dans le monde entier,

Anthony SCOPEAN

Le 16 mai 1833 à l’église Luthérienne Suédoise Maria Magdalena de Gustavia, Anthony SCOPEAN, marin, épouse Joanna Eliza WOOD. Il est dit qu’il a 24 ans et qu’elle en a 18, et que tous les deux sont natifs de l’ile.

FRANOM FSB 288

Anthony est né à Gustavia le 10 octobre 1807 et il est baptisé le 10 janvier 1808. Il existe deux sources de ce baptême :

Le 23 janvier 1833 est signé par C.A CARLSON, Pasteur du Gouvernement, un certificat de baptême pour accompagner la demande de naturalisation de Anthony. Ses parrains et marraines sont William CHAMBERS, Samuel Augustus MATHEWS père et fils, Catherine DEVOYE et Eve SMITH.

FRANOM FSB 280

Il y aussi l’inscription originale qui figure dans le livre de l’Eglise Luthérienne Suédoise et d’après laquelle le certificat ci-dessus a été établis.

On y apprend qu’il est le fils de Dominique SCOPINICH, né en Italie, et de Susanna STREEDER de Sint-Eustatius.

FRANOM FSB 291

Comme indiqué plus haut, Anthony SCOPINICH fait une demande de naturalisation auprès du gouvernement de l’ile. Dans son courrier daté du 24 janvier 1833, il indique « n’avoir jamais travaillé sous pavillon étranger et qu’il est désireux de pouvoir bénéficier des droits et privilèges de la qualité de bourgeois ». Il doit avoir des moyens financiers importants, car il demande la lettre de Grande Bourgeoisie. Il est sans doute Capitaine, peut-être aussi armateur.

FRANOM FSB 280

Il prête serment au Roi de Suède le même jour semble-t-il.

On remarque que son patronyme est écrit différemment selon les documents, et, bien qu’il figure dans la généalogie comme Anthony SCOPEAN, son véritable nom est Anthony SCOPINICH comme en atteste sa signature.

FRANOM FSB 280

Si  son père, Dominic SCOPINICH, est dit Italien, alors que le nom a une consonance Slave, je pense qu’il faut comprendre qu’il vient d’un port de la côte Dalmate alors sous contrôle de la République de Venise, (jusqu’à sa chute en 1797). Je n’ai rien trouvé sur Dominic, mais je suppose qu’il était marin, et qu’il a dû rencontrer Susanna STREEDER lors d’une escale à Sint-Eustatius avant de venir se fixer à Gustavia.

Joanna Eliza WOOD est née à Gustavia vers 1815, elle est la fille de Daniel WOOD et de Marguerite HYMAN. Il semble que la famille soit originaire de Saba. Joanna Eliza a deux sœurs : Catherine, qui épouse son cousin Engle James WOOD en 1842 à Gustavia, et Mary Frances qui épouse Moses Leverock HASSELL en 1850 à Gustavia. Daniel WOOD a plusieurs frères et sœurs vivant aussi à Gustavia à cette époque.

Anthony SCOPEAN et Joanna Eliza WOOD auront deux enfants de leur mariage:

         Eliza Frances qui nait à Saint-Thomas vers 1826, et qui épouse à Gustavia le 7 novembre 1864 Henry HASSEL né à Saba en 1835 (marin).

         John Joseph, né à Gustavia le 1er septembre 1833, Capitaine de navire, qui épouse Eliza Palmyre LAGOIS le 22 novembre 1864 à l’église Anglicane.

FRANOM FSB 290

Nous allons maintenant nous intéresser à ce dernier couple SCOPEAN / LAGOIS car leur descendance est importante toujours aujourd’hui, et qu’elle nous permettra aussi d’apporter des éclaircissement sur l’ascendance LAGOIS.

Jean Joseph LAGOIS apporte son nom dans la généalogie de Saint-Barthélemy lorsqu’il épouse Marie Marthe LÉDÉE le 18 mars 1819 à Gustavia.

FRANOM registre paroissial Saint-Barthelemy 1819

Le document nous indique qu’il est le « fils majeur du légitime mariage de sieur Joseph LAGOIS natif de Gênes, et dame Louise TRANCHARD son épouse native de la paroisse Notre Dame de Bon Secours du quartier du Port-Louis en Guadeloupe ». Il n’y aucune autre indication le concernant. M’appuyant sur le lieu de naissance de sa mère, j’ai pu retrouver son acte de baptême à Port-Louis en date du 25 novembre 1793 où il est né le 18 octobre de la même année. Je n’ai malheureusement pas trouvé le mariage de ses parents, mais il manque l’année 1790 dans les registres en ligne ; en tous cas ils sont mariés avant le mois de mai 1791 car ils ont une fille Anne Toinette dite née du « légitime mariage de Jean Baptiste LAGOIS, navigateur résidant au dit Port-Louis ».

Marie Marthe LÉDÉE est née à Lorient le 22 octobre 1796, et baptisée le 30 du même mois. Elle est la fille de Joseph ou Pierre Jean LÉDÉE né à Lorient vers 1760 (fils de Jean René LÉDÉE et de Marie Suzanne LAPLACE) et de Suzanne BORNICHE née vers 1764 (fille de Jean Baptiste BORNICHE et de Catherine Françoise TESS dite VITTET).

Le couple aura trois enfants :

         A- Joseph LAGOIS qui sera marchand et navigateur, qui nait vers 1820 et qui épousera Eliza Jane Barton WOOD le 15 février 1847.  Eliza Jane est née à Gustavia vers 1827, fille de John WOOD de Sint-Eustatius, fabriquant de voiles à Gustavia, et de Mary BARTON originaire de Saint-Martin.

Signature de Joseph LAGOIS

 Joseph LAGOIS aura trois enfants :

A-1    Eliza Palmyre LAGOIS qui épouse John SCOPEAN. Ils auront 6 enfants. La famille émigre vers Curaçao après 1879.

                  A-1-1                  Inez Joséphine, le 1er janvier 1866, qui épousera, le 27 juin 1896 à Curaçao, Ernest Gerald Van ROMONDT de Sint-Maarten.

                  A-1-2                  Claribelle Béatrice, le 8 septembre 1868, qui décède à Curaçao en 1951

                  A-1-3                  Eliza Palmyre Christina, le 16 janvier 1873, qui épousera, le 20 juillet 1907 à Curaçao, Corneille Hubert JONCKHEER

                  A-1-4                  Augusta Wilhelmina, le 31 aout 1875 qui épousera, le 18 juin 1913 à Curaçao, Richard Philip DANIA

A-1-5                  Bertha Blanche, le 29 mars 1877, qui épousera, le 22 décembre 1897 à Curaçao, Jacobus MARCUS,

                  A-1-6                  Sigrid Carmelie, le 28 mai 1879, qui décède à Curaçao en 1951.

         John Joseph SCOPEAN décèdera à Curaçao en 1896, et Eliza Palmyre LAGOIS à Curaçao également, en 1928.

A-2    Marie ou Suzanne Joséphine LAGOIS qui nait le 21 février 1852 à Gustavia, rien de plus sur elle

A-3 Joseph LAGOIS aura aussi un fils illégitime avec Mlle Henrietta BOLIEU et qu’il ne semble pas avoir reconnu, Arthur James BOLIEU qui nait le 1er janvier 1852. La tombe d’Henrietta est toujours debout au cimetière de Saint-Jean.

B- Jean Baptiste LAGOIS, qui nait le 1er septembre 1822 à Gustavia, et qui reçoit le baptême le 5 janvier 1823. Il épouse sa petite cousine Anne Florestine LÉDÉE née à Lorient le 12 février 1826, fille de Jean Mondésir LÉDÉE (né vers 1797, fils d’Alexis LÉDÉE et de Catherine Françoise BORNICHE), et de Marie Louise QUESTEL (née en 1793, fille de Jean Baptiste QUESTEL et de Magdeleine MUTREL).

FRANOM registre paroissial de Saint-Barthelemy 1844

Il semble que le premier mariage ait été annulé par la suite pour cause de consanguinité au 3eme degré (les arrières grands-parents maternels de Jean Baptiste LAGOIS sont les mêmes que les arrières grands-parents paternels d’Anne Florestine. En effet, le 28 mai 1855, dans les registres paroissiaux, on trouve un acte rédigé comme suit « j’ai, après dispenses obtenues de l’empêchement de consanguinité au 3ème degrés, revalidé le mariage de Jean Baptiste LAGOIS avec Anne LÉDÉE ».

FRANOM Registre paroissial de Saint-Barthelemy 1855

Entre temps, le couple a eu plusieurs enfants qui sont pourtant dûment baptisés « nés en légitime mariage ».

         B-1    Anne Louise qui nait le 5 février 1846 à Gustavia et qui décède le 19 octobre 1893 à Saint-Kitts,

         B-2    Marie Euphrasie qui nait le 5 juillet 1847 à Gustavia et décède le 12 avril 1933 à Saint-Kitts,

         B-3    Turias ou Horias Fortuné qui nait le 30 octobre 1849 à Gustavia et qui décède en mer en 1887 entre Antigua et Saint-Kitts. Il épouse une Louise Ernestine TURBÉ que je n’ai pas pu identifier, je pense qu’elle n’est pas née à Saint-Barthélemy. Ils ont plusieurs enfants à Saint-Kitts

         B-4    Emilie Octavie qui nait le 2 février 1852 à Gustavia, et épouse Auguste Portelly UDDENBERG dit Emilien le 19 février 1873 à Saint-Kitts. Ils auront cinq enfants avec une grande descendance dont Mr Tian UDDENBERG qui m’a aidé pour cet article.

Collection UDDENBERG

         B-5    Anne Florestine, le 30 aout 1855 à Gustavia, et qui prononce les vœux à Roseau en Dominique et devient « Mère du Mont Calvaire » au couvent Notre Dame de la Fidélité dont elle sera la supérieure de 1896 à 1921. Elle décède en Dominique le 5 juin 1937

Soeur Mère du Mont Calvaire (deuxième rang à droite)

         B-6    Emma Eugénie, le 12 novembre 1857 à Gustavia qui épouse Auguste DELISLE en 1892 à Saint-Kitts (descendant d’une famille de Saint-Barth également).

Probablement Emma Eugenie LAGOIS

         B-7    Marie Elisabeth Zulma, le 10 décembre 1859 à  Gustavia

         B-8    Agathe Eléonore, le 14 octobre 1861 à Saint-Kitts,

         B-9    Joséphine Mathilda, le 26 novembre 1865 à Saint-Kitts

C-      Eliza LAGOIS qui nait à Gustavia vers 1826 et décède à Gustavia le 15 septembre 1872.

SCOPEAN et LAGOIS, encore deux noms inconnus, qui, avant de migrer vers Curaçao et Saint-Kitts auront emmené un peu de Saint-Barth avec eux.     



Catégories :borniche, LAGOIS, ledee, SAPENNE DELISLE, SCOPEAN, UDDENBERG, Uncategorized, VITTET

2 réponses

  1. Thank you Jerome for a window into the ancestry of my 2G Grandmother, Emilie Octavie Lagois de St. Barthelemy.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :