Florence BORGNE

Toujours dans les registres protestants de Saint-Eustache on peut trouver d’autres traces des Saint-Barths.

Le 6 février 1779, un certain « Atiene » Etienne FROMANT, un jeune homme âgé de 25 ans et en provenance de Bordeaux, épouse une demoiselle Florence BORGNE, âgée de 22 ans et née à Saint-Barth.

Est-ce que ce nom, BORGNE, est à rapprocher du nom BORNICHE qui existe déjà à cette époque là sur l’ile ?

Toujours est-il que j’aimerais bien savoir ce qui fait que cette demoiselle BORGNE se trouve à Saint-Eustache en 1779 et rencontre, et épouse, ce Mr FROMANT, protestant de surcroît.

1779 - Florence BORGNE et Etienne FROMANT.png

le mariage FROMANT et BORGNE, extrait des registres de l’église protestante de Saint-Eustache



Catégories :Borgne, Statia, Uncategorized

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :