LA LETTRE DU SERGENT DE MILICE ALEXIS GRÉAUX

Alexis GRÉAUX est cultivateur au quartier de Saint-Jean où il est né vers 1790, fils d’Alexis GRÉAUX et de Marie Louise MUTREL (habitation L’étoile) également cultivateurs dans ce quartier. Le 16 juillet 1816, il épouse Louise Elisabeth ou Louise Emilie LÉDÉE de Lorient, fille de Joseph ou Pierre Jean LÉDÉE et de Suzanne BORNICHE, cultivateurs à Lorient (habitation Dubocq).

Alexis et Elisabeth auront au moins 6 enfants.

Alexis est aussi Sergent dans la milice de « Sous le Vent » (on a vu d’ailleur qu’il est 1er Lieutenant en 1831 sous les ordres de Jean Louis L’ORANGE) et il écrit cette lettre ci-dessous à son Capitaine le 4 mai 1821 pour se plaindre. Le Capitaine la transmet au Major.

Je n’ai malheureusement pas trouvé beaucoup de ces documents qui nous donnent à voir un petit moment de la vie des habitants, comme un instantané en noir et blanc. J’en ai quelques autres que je posterai prochainement. En tous cas, la vie n’était pas qu’un long fleuve tranquille, il y avait déjà des trouble-fête et la vie de milicien n’était pas de tout repos !

En effet, habitant Saint-Jean, il lui a été demandé de surveiller les danses, « presque tous les jours de fêtes, dimanches et même quelque fois dans le courant de la semaine que fait Joseph Jean Baptiste, un homme noir libre chez monsieur Jean Baptiste GRÉAUX au quartier de Saint-Jean ». Alexis se dit dans l’impossibilité de continuer cette surveillance. En effet, il continue  » Dans cette maison, on y détaille toute sorte de boissons et s’y trouvent beaucoup d’individus assemblés les jours de danse, comme marins, gens de couleur libres, et même des esclaves qui confusément dansent ensemble. Il peut arriver qu’étant épris par las boisson, et au cas de querelle, je suis obligé de m’y transporter pour maintenir l’ordre sans aide ( comme il arrive trés souvent) et par là, ma personne se trouve exposée de manière que je m’adresse à vous, vous priant de soumettre à Monsieur le Gouverneur, ma déclaration, avec prière de vouloir m’exempter de cette résponsabilité vû que ma vie se trouve en ce cas, non seulement en danger, mais encore, le repos et la tranquilité de ce quartier se trouve troublé par les querelles et le désordre ».

Je n’ai pas identifé qui est ce Jean Baptiste GRÉAUX, car j’en ai deux vivant à Saint-Jean à cette époque, le premier qui est son propre frère et qui est déjà marié, et un autre, divorcé de Reine Catherine MUTREL (ce deuxième Jean Baptiste GRÉAUX est l’oncle par alliance d’AlexisReine Catherine MUTREL étant la soeur de sa mère).

 

FRANOM_FSB_282_ALVIN 337 lettre 1821 Alexis GREAUX page 1

FRANOM_FSB_282_ALVIN 337 lettre 1821 Alexis GREAUX page 1

FRANOM_FSB_282_ALVIN 337 lettre 1821 Alexis GREAUX page 2

FRANOM_FSB_282_ALVIN 337 lettre 1821 Alexis GREAUX page 2

 



Catégories :Greaux, L'Orange, milice, mutrel, Uncategorized

1 réponse

  1. Jérome,
    Saint Jean Carénage au centre de la partie du vent et sous le vent , était le lieu de rencontre des gens de la campagne. Il y avait surement des amusements « danses », des bars/cabarets, des lieux de jeu, une vie culturel de divertissement.
    Le carénage était peut être la Ville des gens de la campagne??.
    Gustavia (ex carénage)) était réservé aux commerçants, marchants, marins, gens de la « société »et fonctionnaires.
    C’est un document intéressant sur la vie de ce quartier, et sur les relations entre les gens de
    la campagne /populations blanches ,noirs libres, mulâtres/mulâtresses, et esclaves.
    Bravo pour tes publications.

    Christian

    J'aime

Répondre à Christian Gréaux Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :