Le bataillon de la milice de 1831

Le 24 décembre 1831, le Major de la milice, Peter PETERSEN adresse un état complet du bataillon de la milice pour l’ile de Saint-Barthelemy. Les Capitaines de compagnies ont adréssé leurs rôles au Major qui a dû les mettre en forme avant de les faire parvenir au Gouvernement.

1 FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 page 1

FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 page 1

 

Peter PETERSEN est un riche négociant né à Saint-Eustache et arrivé ici avec ses parents et ses frères et soeurs au début des années 1800. Il sera membre du Conseil de Justice et du Conseil des Finance. Son fils Peter Laportere PETERSEN, docteur en medecine, comme son grand-père maternel Jean LAPORTERE, figure dans la liste des Caporaux( et comme Lieutenant de la 2eme compagnie de la ville dans le résumé en fin de cet article). La soeur du Major, Eliza PETERSEN, est l’épouse de Richard DINZEY.

Peter PETERSEN père était originaire du Holstein (Danemark).

 

Le rapport dans son entête précise qu’il y a trois compagnies de Fuiliers (une pour Gustavia, une pour la partie « Sous le Vent » et une troisième pour la partie « Au Vent). On se rappelle qu’en 1809 pour Gustavia seulement, il y avait 4 compagnies de fusiliers. Par contre, il est fait mention d’un corps d’artillerie, on comprends, mais, également, d’un corps de cavalerie (je suis assez surpris d’apprendre qu’il y avait un corps de cavalerie à Saint-Barthelemy !).

 

2 FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 ville page 1

FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 ville page 1

La compagnie de la ville

(les deux compagnies semblent mélangées sur le rôle)

Le Capitaine est Thomas DINZEY, le frère de Richard, le beau-frère du Major.

Il y a beaucoup de noms originaires de Saba : DINZEY, HADDOCK, SIMMONS, JOHNSON, MARDENBOROUGH, VAUGHAN, LEVEROCK, WOODS, BEAL, HASSELL, SANDIFORD, au total 13 miliciens sur 57

On trouve des noms de Saint-Martin : HALLEY, POTTER, LAMITT, GUMBS (ou Anguilla) FLEMMING (ou Saint-Eustache).

Saint-Eustache : PETERSEN, DYKERS, JEEMS

Saint-Kitts : ABBOTT,

Amérique : Stephen ATWATER et Henry BEECHER de New-Haven, John GUYER, d’Annapolis, Thomas HARVEY,

Ireland : Charles NAYLOR

Il y a quelques Portugais : José AZEVEDO (Portugal, sans précision), Antonio MARCIAL (Madeira)

On trouve un Jean Marie Théodore LABASTIDE né ici (son père est de Petit-Canal en Guadeloupe, son grand-père est de Puylaurens dans le Tarn). Louis Marius MAURAS de Marseille,

Le rôle est pour le moins cosmopolite !

Corps d’Artillerie attaché à la ville

Ce rôle compte aussi encore 6 miliciens originaires de Saba. Il y a aussi Samuel LYNCH de Dublin, Luc TESTARD de Guadeloupe, Louis CAENS, originaire de Normandie

3 FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 Artillierie

FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 Artillierie

 

La Compagnie de Sous le Vent

4 FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 Sous le Vent page 1

FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 Sous le Vent page 1

 

5 FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 Sous le Vent page 2

FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 Sous le Vent page 2

6 FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 sous le vent page 3

FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 sous le vent page 3

Contrairement au rôle de 1820, les miliciens ne sont pas scrupuleusement rangés par quartier. On retrouve une séparation (un trait )  à peu près correcte, mais pas suffisement pour s’en servir malheureusement.

On remarque tout de suite que c’est toujours notre vénérable et courageux Jean Louis L’ORANGE le Capitaine de cette compagnie … depuis au moins 1820 ! Comme on l’a vu dans l’article sur la milice de 1820, il habite Public. On pourra aussi noter l’adjectif qui le caractérise dans la marge de droite « Valétudinaire ». Je n’avais jamais lu ce mot auparavant, il signifie vieillard maladif.

Alexis GRÉAUX,  1er Lieutenant, est cultivateur à Saint-Jean et il est marié avec Louise Elisabeth LÉDÉE de Lorient. Ils ont au moins 8 enfants (et une grande descendance) dont une fille Caroline qui épouse Abraham ALMEIDA (fils du pirate) en 1848.

Sainte-Catherine DÉRAVIN, 2eme Lieutenant, est cultivateur au quartier de Saint-Jean. Il a au moins 8 enfants avec Marie Julie Adélaïde LABASTIDE et des descendants dans le monde entier, jusqu’en Australie et en Tasmanie !

Je ne vais pas m’étendre sur toute la liste, mais vous remarquerez qu’il y a beaucoup de surnoms ( Deditte, Zamy, Joc Joc, Dedé, L’Amy, Jean Jean, Yo Yo, Piton, Piton fils, John, YanYan, Merlet, Faufin, Maimé, Garune, Cadeau, Mayens, Désir, Fase, Babe, Fleury, Bouquet, Fify, Josy, Tout Blanc, Chauvet, Coq …).

Comme dans le premier rôle étudié, le patronyme  le plus porté est GRÉAUX, avec 24 miliciens, suivi de MAGRAS, avec 14 et LAPLACE avec 10. QUESTEL et DANET sont derrière avec 8 miliciens chacun.

On trouve également quelques nouveaux noms dans la liste, dont certains ont des descendants toujours, même si ces noms ont maintenant disparus :

Joseph Ange ESPANET, pas facile de retrouver les informations. En fonction des actes on le retrouve sous LANGE, LANGE ESPANET, LESPANET. A son mariage avec Rosalie GREAUX en juillet 1819, il est dit originaire de l’Isle de France. Le contrat de mariage (signé le 09 juillet 1818 chez Jean Louis L’ORANGE à Public) indique « La Carrière » dans les Bouches du Rhône. En fait, il fallait comprendre « La Cadière (d’Azur) » dans le Var … où il nait le 02 octobre 1780. Le couple aura plusieurs enfants dont Rosalie ESPANET qui épousera Jean Simon MAYER (de Public également) en 1844.

Florentin Bonaventure PASSERAT, est originaire de Paimpol dans les Côtes d’Armor ou il nait le 26 juillet 1789. Il est marin et il épouse Marie Magdelaine Anne Rose (ou Jeanne Rose) MAYER le 15 mai 1821 et ils auront au moins 4 enfants. Ils habitent Public également.

Jean Joseph MEISSONNIER, marin, épouse Rosalie ou Roseline GRÉAUX le 13 janvier 1829. Au mariage il est dit « natif de Provence en France » et ses parents de Draguignan dans le département du Var. En fait il est né dans le village des Arcs où son père est Maitre Tisserant (mais peut-être aussi aubergiste). Roseline est dite résidente à Public. Je pense qu’ils sont installés quelque part sur les hauteurs de Public vers les hauteurs de l’Anse des Cailles. Pendant au moins un temps le couple vit à Trinidad, et c’est là que nait leur fille Adélaïde vers 1831 (elle épouse Alexis GRÉAUX de l’Anse des Cailles). Ils ont ensuite 2 garçons pour lesquels je ne trouve pas de descendance, et une fille Anne Marie qui épouse Joseph LAPLACE dit « Signal » de Vitet (ils sont cultivateurs à Toiny). Jean Joseph MEISSONNIER n’a pas laissé son nom dans la généalogie de Saint-Barthelemy, mais une grande déscendance tant « au vent », que « sous le vent ».

Jean Baptiste AUBERY né vers 1800 à La Rochelle, épouse, le 14 avril 1828, Angélique Rose GRÉAUX de Public également ! Je n’ai rien d’autre sur ce couple.

Joseph Paschal ISAÏER, Capitaine de navire né à l’ile Margarita, épouse Marianne DANET du Corossol en février 1803. Ils ont deux enfants, dont un Joseph qui épousera Marie Rose MAGRAS du Corossol et ils auront plusieurs enfants avant que le nom ne se perde. Après le décès de Marianne DANET, Joseph Paschal ISAÏER épouse Rosalie BRIN de Public le 20 avril 1819. Ils auront au moins deux enfants dont une Rosalie qui épousera Jean François DANIEL (par un de leurs enfants, Ferdinand DANIEL, la descendance de Joseph Paschal ISAÏER est assurée à Saint-Barthelemy, Saint-Martin et aux Etats-Unis).

Lazare ou Louis Lazare CHAPELAIN, ou CHAPELIN ou CHAPLIN est originaire de Marseille (impossible de le retrouver pour l’instant) et il est capitaine de navire. Il épouse Geneviève Louise DANET en décembre 1803. Elle est originaire de l’Anse des Flamands, le couple semble installer sur Colombier et ils ont au moins 4 enfants dont 3 fils qui vont permettrent au nom de s’installer dans l’ile avant de disparaitre. Il existe cependant une nombreuse descendance de Lazare CHAPELAIN. On peut remarquer sur le rôle la présence de Lazare et de ses deux premier fils. Je ne sais pas s’il y un rapport entre leurs surnoms  » Bouquet » et « Fleury »

OLIVE, nous avons déjà vu ce nom, on peut cependant noter qu’ils sont maintenant quatre dans la milice:

                  Jean Jacques marié à Marie Louise TESSEROT, résidant à Public.

                  Jean François marié à Félicité Marianne MAGRAS, résidant à Colombier, de même que leurs deux garçons, Jean François dit « Jayo » qui vient d’épouser Genevieve Louise CHAPELAIN (presque un mariage entre Marseillais !) et Jean Jacques qui s’apprete à épouser Jeanne ROBINET (dont le père était arrivé de La Rochelle).

Louis MONEL (et non pas MONET comme il est écrit sur le rôle) est originaire de Saint-Valery dans la Somme. Il demande la naturalisation Suèdoise le 25 novembre 1830 et demande l’autorisation de prendre le commandement de la goëlette « Little John » qui appartient à Auguste NICOT. Le 14 avril 1828, Louis épouse Eloïse Elisabeth GRÉAUX … oui, c’est bien ça, de Public aussi ! Louis décède avant 1833 et n’aura pas de descendance. Sa veuve épouse le 09 septembre 1833 Angel François PHILIPPE qui arrive de Bastia en Corse.

 

La Compagnie du Vent

7 FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 au vent page 1

FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 au vent page 1

8 FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 au vent page 2

FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 au vent page 2

 

9 FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 au vent page 3

FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 au vent page 3

Comme pour la liste des miliciens de la partie sous le vent, la liste du vent ne présente pas un tri sur lequel on puisse compter pour les séparer par quartier avec certitude.

Le Capitaine de cette milice est Joseph BERNIER, habitant le quartier de Marigot et marié avec Jeanne Rose ou Anne Rose BERRY. Il est né à Saint-Barth en 1779, mais son père, Joseph, est né à Saint-Vincent et c’est un habitant très riche qui posséde l’habitation Marigot et l’habitation Pierre Le GRAND (à Vitet).

Etienne LÉDÉE est 1er Lieutenant, mais je ne suis pas sûr de pouvoir l’identifier. Je pense que c’est celui né en 1797 à Grande Saline, mais il pourrait être aussi Jean Etienne né en 1796 à Grand Fond.

Jean Baptiste BERRY, 2eme Lieutenant, même probleme, il en existe au moins deux qui pourraient avoir été ce lieutenant de milice (les deux de Lorient).

On retrouve 25 porteurs du nom LÉDÉE, patronyme le plus porté dans cette milice. Viennent ensuite BERRY avec 20 porteurs, et LAPLACE avec 19 miliciens. QUESTEL, BRIN et AUBIN sont à égalité.

Il y a quelques noms nouveaux sur ce rôle aussi

Pierre VIANIS, est né à la Grande Saline vers 1810. Son père, Pierre VIANIS père, est né à Marseille (d’après son contrat de mariage en 1807 avec Jeanne Catherine ou Marie Catherine ou Catherine Rose BERRY de Grand Fond). Pierre VIANIS père est marin, et son père, Jean Baptiste VIANIS l’est également, et semble vivre sur l’ile de Saint-Thomas en 1807 avec son épouse. Il est à noter que lorsque Pierre VIANIS père signe son contrat de mariage, il écrit Pierre Marie VIAHNI ou VIALNI. Pierre VIANIS père aura 5 enfants avant de décéder en 1815, dont seulement deux fils, Pierre fils (qui épousera Elisabeth DORMOY en 1838, puis Evelina Thérèse DÉRAVIN en 1865) et Jean Baptiste (qui ne semble pas avoir laissé de descendance). Le nom s’eteindra rapidement, mais, par les trois filles de Pierre VIANIS père, Jeanne Catherine, Elisabeth Marie Louise et Marie Rose, il y a de nombreux descendants toujours aujourd’hui.

J’ai volontairement laissé de côté quelques noms que je ne connais pas.

 

LE CORPS DE DRAGONS

Pour finir l’inventaire de nos miliciens de 1831, il nous reste la cerise sur le gâteau, le « Corps de Dragons » rattaché à la Compagnie du Vent. C’est tellement incroyablement inattendu de trouver un corps de cavalerie à Saint-Barthelemy … Bon, bien entendu, il ne devait pas s’agir de faire des charges de cavalerie, sans doutes plus surement un moyen de communication rapide entre les differentes parties de l’ile en cas d’attaque. Au vu de ceux qui forment ce corps, on peut imaginer qu’ils fournissaient leur propre cheval et qu’ils devaient constituer une sorte d’élite.

10 FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 corps dragons du vent de l'ile

FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 corps dragons du vent de l’ile

On retrouve dans ce corps de dragons :

Pierre Stanislas Saint-Preux BOURICAUD (l’orthographe du nom est très variées selon les actes). Je n’ai pas grand chose sur lui, si ce n’est qu’il est marié avec Elizabeth CHAUSSE / CHOSSE, fille du commerçant Italien Guiseppe CHIOZZA et de Lizette, arrivée d’un des comptoirs de l’Inde Française. Pierre BOURICAUD décède de fièvre le 6 juin 1840 laissant une veuve et 6 enfants, dont Margaret Elizabeth qui épousera Gustaf EKERMAN fils en 1856

James ABBOTT est commerçant à Gustavia, ses parents sont originaires de Saint-Eustache.

Louis Charles LAMBERT est un riche commerçant né en Guadeloupe. Ses parents arrivaient de Boston aux États-Unis. Il est marié avec Jeanne Augustine Elisabeth PINASSE née à Gustavia (ses parents sont de Martinique et son père est Capitaine de navire). Ils auront au moins 11 enfants et une très grande descendance (principalement aux Etats Unis de nos jours).

Gustaf EKERMAN fils est né à Gustavia, son père Gustaf EKERMAN père, est originaire de Göteborg en Suède, et sa mère, Alietta HASSELL, née à Saint-Eustache.

Je n’ai pas de Joseph (?) CHRÉTIEN en magasin, seulement un John ou Jean CHRÉTIEN, à moins qu’ils ne soient deux personnes distinctes. En effet, en 1813, il y a deux actes de naturalisation, pour deux J.CHRÉTIEN marins et originaires de Trieste en Italie. Il semble qu’un sache signer et l’autre pas, mais c’est peut-être aussi la signature de celui qui rempli le document. Il épouse Susanna HEARDLY dite Stida originaire de Saint-Eustache avec qui il aura au moins deux enfants, puis une Placide BERRY de Lorient, sans avoir d’enfants à priori. On peut noter que sa fille Mary donne une nombreuse descendance par ses deux mariages (avec Samuel PARMLEY et Frederick Gerhard MILANDER) et son fils Nicolas aura une fille Elisabeth Josephine CHRÉTIEN qui épousera un Jean Pierre CURET en 1865 (cela ne s’invente pas !).

Otto Fredric PLAGEMANN est le fils (né à Saint-Barthelemy) de Conrad Ludvig PLAGEMANN (originaire de Stockholm) et de Mary ABBOTT, une soeur de James ABBOTT.

François BERNIER que je ne peux pas identifier avec certitude (il pourrait être le fils du Capitaine Joseph BERNIER).

Jean Marie François DUZANT. Il est proprietaire au quartier de Marigot, né le 09 juillet 1802, fils de Jean Marie Antoine DUZANT et de Reine Adelaïde BERNIER (Les deux nés en partie Française de Saint-Martin). Il est marié avec Alexandrine BERNIER.

Jean Auguste DUZANT, est né vers 1806, il est le frère du précédent, et il est marié avec Josephine BERNIER. 

Les deux frères DUZANT laissent une grande descendance.

Je ne peux pas identifier Michel LÉDÉE pour l’instant.

 

Ci-dessous la liste complète des miliciens de la partie « Sous le Vent » et de la partie « Au Vent »(y compris les dragons) en 1831.

Capture d’écran 2020-05-19 à 11.27.52

Ainsi, cette année là, dans les patronymes que l’on retrouve encore aujourd’hui, les plus importants en nombre sur le rôle de la milice sont :

LÉDÉE 29 miliciens

LAPLACE 29 miliciens

GRÉAUX 28 miliciens

BERRY 20 miliciens

QUESTEL 19 miliciens

BRIN 18 miliciens

MAGRAS 14 miliciens

AUBIN 11 miliciens

DANET 10 miliciens

BERNIER 9 miliciens

11 FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 résumé

FRANOM_FSB_282_ALVIN page 395 etat de toutes les milices en 1831 résumé



Catégories :Uncategorized

7 réponses

  1. Que dire… à part bravo! Merci! Quel boulot !
    Article très intéressant, j’ai moi même de nombreuses mentions de miliciens parmi mes ancêtres. Il est très intéressant de voir leur organisation. A savoir maintenant s’il y a eu des faits d’armes ….

    J'aime

  2. Bonjour Jérome,
    Je suis avec beaucoup d’intérêt tes articles,qui sont très documentés et qui me permettent
    d’enrichir la généalogie des St Barth. C’est passionnant et cela nous permet de découvrir
    l’organisation de la vie à cette période. « THE SAINT-BARTH ISLANDER » est et deviendra le site
    de référence sur le passé des familles Saint Barths. Bravo et merci pour ces recherches d’une
    grande valeur.
    Christian

    J'aime

  3. Grace à votre travail et surtout à votre contact, j’ai pu retrouver trace de mon ancêtre, Louis CAENS né à Villerville s/mer dans le Calvados. Après avoir fondé une famille et passé une partie de sa vie dans cette ville normande, je le retrouve à Gustavia sur l’île de St Barth et découvre qu’il a fondé une autre famille… Merci Jérôme

    J'aime

  4. Bonjour Jérôme,
    C’est en travaillant sur la généalogie de ma famille que j’ai découvert ce Louis Caens qui était venu mourir à Saint-Barth (en réalité , ce fait était mentionné sur l’arbre d’un « cousin », je n’ai eu qu’à creuser un peu pour trouver votre blog et cet article). Auriez-vous quelques précisions à me fournir quand à ce Louis ? Effectivement, à part le fait qu’il soit référencé sur d’autres abres, rien ne me permet de le relier formellement au mien (le mien était marin pêcheur, né le 01/03/1774 à Villlerville en Normandie et s’est marié avec Marie Anne François Martin, je n’ai pas la date de ce mariage).
    Je vous remercie par avance
    Cordialement
    Christian

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :