Les tombes « Suédoises » du cimetière de Saint-Jean, 2eme promenade

Angelina Eliza SIMMONS et Henrietta BOLIEN

SIMMONS Angelina Eliza + BOLIEN Henrietta

BOLIEN BOLIEU Henrietta

On ne sait pas grand chose de Henrietta BOLIEN, d’autant que son nom, soit sur la tombe, soit dans les actes est mal épelé… Elle est née le 22 Novembre 1822 à Gustavia, fille d’un certain BOLIEU et d’une Charlotte SPENCER et elle est blanchisseuse.

Henrietta a un premier fils, Robert Augustus BOLIEU qui nait en 1843 à Gustavia de père inconnu

Puis, sans qu’on sache s’ils sont mariés, elle aura 2 enfants avec Abraham SIMMONS (surement originaire de Saba) : Charlotte Augustus SIMMONS « BOLIEU » en 1846 et qui décède en 1930 et Elizabeth Angelina SIMMONS qui nait en 1848 et décède en 1861 à Gustavia. Les deux enfants sont Anglicans.

La tombe à côté de celle d’Henrietta est donc celle de sa fille, Anglicane elle aussi.

SIMMONS Angelina Eliza

Henrietta aura ensuite un fils, Arthur James LAGOIS « BOLIEU » en 1852 avec Joseph LAGOIS, marchand à Gustavia.

Puis Louis Aleyennen BOLIEU en 1854, baptisé à l’église Anglicane en Mai 1855, de père inconnu.

Puis, avec Thomas Joseph ILES, elle aura encore un fils, Edwin Albertus ILES BOLIEU le 10 Octobre 1858, Anglican lui aussi. Il devient cordonnier à Gustavia. Il aura au moins 7 enfants, Anglicans eux aussi, avec 2 femme differentes, Catherine FLEMMING et Susan Ann HARRIGAN. Il quitte l’ile et s’installe à New-York en 1917 avec son épouse Catherine et leurs enfants.

Puis, de père inconnu, le 23 janvier 1861, un dernier enfant, Pierre Marie Joseph Richard Clark BOLIEU, charpentier à Gustavia et Anglican lui aussi. Il épouse à Gustavia en 1894 Mlle Samudina Christina Ulrica MARKS native du lieu. Ils auront 9 enfants dont certain quitteront l’ile. Un de leurs enfants, Joseph Rodolphe BOLIEU, né en 1898, se lancera plusieurs fois en politique, contre Remy de Haenen pour la place de Conseiller General, et contre Alexandre MAGRAS pour devenir Maire … sans jamais y parvenir.

HWARFVET LOT 319 Henrietta BOLIEU copie

Lot 319, propriété de Charlotte Augustus SIMMONS et Henrietta BOLIEU qu’ils rachetent en mai 1902 aux heritiers de Alfred DINZEY. En Septembre de la même année donnent l’usufruit à son fils Clark BOLIEU.

La prochaine fois que vous passez devant, ayez une pensée pour cette mère et sa fille qui président l’entièreté du cimetière de Saint-Jean, en espérant qu’elles n’aient pas à déménager !



Catégories :Bolieu, ILES, LAGOIS, Simmons, Uncategorized

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :