Petit éloge à mon arrière grand-père et aux autres de 14,

Mon arrière grand-père, René Charles Alphonse FERRY, a eu une « Grande Guerre » bien remplie,

FERRY Rene casque 1

Le casque Adrian original de mon arrière grand père

Il aura commencé la guerre à quelques kilomètres de chez lui, au nord immédiat de Nancy. Un Lorrain qui ne fait pas que défendre son pays, mais, litteralement, sa famille, sa maison. Le canon tonne, et sa famille l’entend, là, tout près.

A la bataille de Morhange (Conthil) son unité et lui sont sauvés par un chien.

Puis c’est la trouée de Charmes, et la bataille du Grand-Couronné proche de Lunéville, qui permis de sauver Nancy de l’avancée Allemande.

Et c’est ensuite une longue litanie,

La Somme, de fin septembre à novembre 1914.

Ypres en Belgique, de mi-novembre 1914 à mi-Avril 1915.

YPRES verso

L’Artois jusqu’à Juillet 1915 et la Champagne, de septembre à Décembre 1915.

La Lorraine avec Verdun jusqu’à fin Avril 1916.

La Somme d’avril à Aout, puis d’Octobre à Décembre 1916.

Le Chemin des Dames de Mars à juin 1917, puis encore un tour à Verdun en Mars et Avril 1918.

La Champagne à nouveau et la poursuite de l’armée Allemande à travers l’Oise jusqu’à la frontière Belge.

4 ans au travers des pires batailles au 37eme RI (il passe au 26eme RI après la guerre).

Rene FERRY Helene CACHEUR Rene FERRY junior Suzanne FERRY

Blessé deux fois au combat,

Par éclat d’obus à Brin-sur-Seille, en Lorraine, le 25 Février 1916,

Par balle le 07 Aout 1916 à Curlu dans la Somme, pendant la prise de « la tranchée de la pestilence »

Capture d_écran 2018-11-10 à 10.09.23

extrait du livret militaire

FERRY René fusil 3

gros plan sur le marquage du fusil de mon arrière grand-père, un Chatellerault 1907 modifié 1915

Le 11 novembre 1918, à la proclamation du cessez-le-feu,  il est à Mondrepuis, à quelques kilomètres de la frontière Belge.

FERRY Rene fusil 1

FERRY Rene jumelles 2

FERRY Rene jumelles 1

Les jumelles de mon arrière grand-père

Il a reçu deux citations, une à l’ordre de la brigade, une à l’ordre de l’armée (étoile et palme sur la croix de guerre).

Capture d_écran 2018-11-10 à 10.09.36

extrait du livret militaire

Ci-dessous ses médailles accrochées comme c’était la mode après guerre :

MEDAILLES FERRY René

A gauche                                                                                   A droite

La Croix de Guerre Belge                                                      La médaille interalliée

La Croix du Combattant                                                         La médaille des blessés de guerre

La médaille militaire                                                              La médaille des Poilus

La Croix de guerre avec étoile de bronze et palme de bronze

Il n’avait rien à dire sur la guerre, sur sa guerre. Quand il se confiait c’était à son épouse ,qui plus tard a raconté un peu. Il a fait des cauchemars pendant longtemps sur l’action qui lui valu la citation à l’ordre de l’armée.

Un soldat, un poilu, un homme parmi tant d’autres, jeté dans 4 ans d’atrocités.

Des hommes, des garçons, qui avaient des devoirs avant des droits !

FERRY Rene casque gros plan.jpeg

FERRY René kepi du 26e RI

Le képi de mon grand-père d’après guerre – 26e RI



Catégories :Uncategorized

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :