Louis Joannis BERRY

BERRY Louis Joannis

Louis Joannis BERRY, collection familliale

Louis Joannis BERRY est né à Saint-Barthélemy au quartier de Marigot le 1er Octobre 1890, fils de Louis BERRY né le 25 aout 1862, Milicien, et de Suzanne BERRY né le 25 janvier 1866, les deux du quartier de Marigot également. Le couple a 8 autres enfants.

D’après son livret militaire, avant 1917, il semble avoir travaillé comme cultivateur sur l’ile de Saint-Kitts alors colonie anglaise

Incorporé à la compagnie d’infanterie Coloniale de la Guadeloupe à compter du 22 juin 1917 en tant que soldat de 2eme classe, il embarque à destination de la France en guerre, le 9 juillet 1917 pour rejoindre le 3e Régiment d’Infanterie Coloniale.

Le 08 octobre 1917 il passe au 24e colonial. A ce moment là, le régiment est engagé dans la bataille dite du « Chemin des Dames », dans l’ouest de Reims, en bordure de l’Aisne, dans les environs de Maizy. Les combats sont violents et les pertes importantes. Les tranchées sont envahies d’eau, il fait froid et il y a des cas de gelures des pieds. A priori, quelques jours après son arrivée, le 24 RIC fait mouvement au sud pour être mis en repos aux environs de Montlevon, à une dizaine de kilomètres au nord de Montmirail. Les troupes s’occupent avec un peu d’entrainement, du sport et du repos. Le 6 novembre il y a même une représentation théâtrale.

Le 07 Novembre le régiment se prépare à repartir pour le front, dans le sous secteur de Oulches, à mi-chemin entre Laon et Reims. Le trajet s’effectue en camions et autos. Dans les jours qui suivent, le régiment se met en position dans les différents secteurs qui lui sont affectés. Les bataillons alternent entre position au front et réserve. Très peu d’activité. Le 07 décembre le régiment par au repose sur Sarcy et Chambrecy (Montagne de Reims). Le 25 décembre, le 24e RIC se met en route pour son prochain poste, Vertus, au SO de Châlons-en-Champagne. Grosses chutes de neige et verglas sur les routes. On imagine notre pauvre soldat qui, il y a encore 6 mois, était cultivateur sur l’ile de Saint-Kitts !

Repos et instructions se succèdent jusqu’au 16 Janvier 1918. Le 17 départ pour le secteur de Romont/Louvois, SE de la Montage de Reims. Ils remplacent le 5eme Cuirassier. Ils sont en place le 20 Janvier. C’est une position importante car elle flanque le fort de Pompelle qui constitue le principale point d’appui de notre 1ere position à l’Est de Reims. Le séjour au front est très calme. Le 07 février ils sont relevés et cantonnent à Verzenay. Ils travaillent à mettre en place une 2eme position. Les journées sont calmes.

Soudainement, le 1er mars, sur les arrières du secteur, les Allemands déclenchent un violent tir d’obus toxiques dégageant l’odeur caractéristique de l’ypérite. Ils comptent « environ 25 000 obus » pendant la matinée ! Puis, à partir de 13 :00, bombardement extrêmement violent sur la 1ere position. Ils estiment 15 000 torpilles dans l’après-midi. Suite à une tentative Allemande de reprendre nos positions, le 24e RIC contre-attaque dans la nuit, et reprend la position en entier.

Pour la journée, ils ont utilisé 49 000 cartouches diverses, 235 obus de 37 et 150 grenades. Les journées suivantes sont calmes.

D’après les souvenirs de famille, Louis a été gazé pendant sa participation dans la grande guerre. Est-ce ce lors de cette attaque ? Est-il blessé ? Evacué ? Toujours est-il que le 04 mars, 3 jours après l’attaque, le soldat Louis Joanis BERRY est transféré au 10eme Régiment d’Artillerie.

Le 06 avril 1918 il passe à la 53eme batterie du 10e RAP (Régiment d’Artillerie à Pied). Là, je ne peux pax avoir de précisions : le RAP est divisé en batteries. L’essentiel de ses batteries sont d’ailleurs formées à ce moment là un peu partout en France. Le 10e en compte plus d’une centaine, et il n’y a pas le journal de marche de la 53e.

Apparemment, mais sans aucune certitude, le 10e RAP se trouve dans les secteurs suivants :

Mars – Avril 1918     Verdun

Mai 1918                   Epernay (Marne)

Juin –Juillet 1918      Mareuil-le-Port, Jaulgonne, Dormans (Champagne)

Ensuite le 10e RAP se trouve dans les Vosges, Saint-Dié – Corcieux.

 

Donc malheureusement, rien de plus sur son parcours jusqu’au 11 novembre 1918.

 

Il débarque à la Guadeloupe le 27 avril 1919 et il est mis en congé le 26 juin 1919 en attente de la démobilisation de sa classe. Démobilisé le 08 aout 1919, il se retire sur Saint-Barthélemy.

Il passe quelque temps avec ses parents puis quitte Saint-Barthelemy pour chercher du travail dans d’autres iles, pour finalement s’établir à Saint-Thomas. Il y fait de la pêche et de l’agriculture.

Le 24 janvier 1924 (selon Saint-Thomas, ou, le 10 mai 1926 selon l’état civil Français) épouse Florestine, dite Florence,LAPLACE, elle aussi de Saint-Barthélemy où elle est née, à Camaruche, le 18 aout 1906, de Léon Paul LAPLACE de Vité, et de Marie Léocadie , LAPLACE aussi, dite Cécile , originaire du quartier de l’Anse des Cayes.

 

Ensemble ils cultivent 5 acres qu’ils louent d’abord à un planteur, avant de pouvoir lui acheter plus tard. Ils y font pousser des arbres fruitiers. Ils habitent le quartier de « Northside » où ils élèvent 9 enfants. Le couple perpétue les gestes de leurs parents, Louis Joannis fabrique lui même ses nasses à poisson et ses cordes, et Florence fait de la tresse et vend des chapeaux. Grâce à leurs efforts, ils parviennent à acheter encore de la terre qu’ils pourront laisser en héritage à leurs enfants.

Louis Joannis, gros fumeur et souvent malade des suites de son intoxication au gaz décède à Saint-Thomas le 15 janvier 1969. Heureusement, ses 3 fils peuvent prendre la relève et continuent la culture et la vente de leurs fruits avec leur mère pendant que leurs 6 soeurs font de la tresse et des chapeaux.

Florence décède le 22 septembre 1994.

BERRY Louis Joannis

Ancêtres de Louis Joannis BERRY

LAPLACE Florence

Ancetres de Florence LAPLACE



Catégories :BERRY, LAPLACE, Vitet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :