La pétition des cabaretiers

Le 6 Janvier 1859, Gustavia

            « Les soussignés, cabaretiers licenciés, ont l’honneur de vous exposer qu’astreints à payer une licence pour détailler des spiritueux, ils devraient seuls jouir du privilège du débit de boissons. Le commerce du détail des boissons a depuis quelques années, considérablement diminué, sans que le droit à payer ait subi aucun rabais,

            Des négociants et autres marchands, jouissent du privilège de détailler les mêmes liqueurs par petites quantités, c’est à dire une bouteille de cognac, ou un flacon de genièvre, et cela, au détriment des intérêts des soussignés cabaretiers licenciés,

            En conséquences, les pétitionnaires soussignés, demandent respectueusement, qu’il vous plaise prendre en considération leur pétition, et de décider que sans payer le droit de licence, aucun négociant, marchand ou autre personne puisse livrer à la consommation une seule bouteille de boissons fortes ou un flacon de genièvre, en somme, qu’ils ne puissent vendre moins d’une Dame-jeanne de rhum, de cognac ou genièvre, ou, pour les deux derniers spiritueux, en caisse, tels qu’ils sont reçus à l’importation,

            C’est Justice »

FSB 245 – extrait de la pétition

Il y a six signataires,

Parmi ceux-ci, on trouve trois des enfants de Pierre Dominique MAGRAS dit « Maimé » et de Marie Magdelaine MAGRAS. Pierre Dominique est né au Colombier vers 1808 et il a épousé Marie Magdelaine au civil le 14 juillet 1829. Marie Magdelaine est du Corossol. Ils sont installés en ville où Pierre Dominique MAGRAS fait du commerce. Figurent sur la liste :

            Pierre Dominique « fils », né en mai 1830 et marié avec Anne Louise TURBÉ le 23 mai 1850. Le couple a une descendance de nos jours. Pierre Dominique « fils » meurt à Grenade le 7 novembre 1873.

            Gabriel, né le 15 janvier 1832, et marié avec Mary Frances BRYAN le 16 février 1854. Importante descendance de nos jours.

            Timothée, né le 8 aout 1834, et marié le 17 juin 1860 avec Ernestine TURBÉ. Je n’ai pas de descendance pour ce couple.

On trouve aussi,

Joseph Alexis MAGRAS, commerçant et marin, né au Colombier en juin 1830, fils de Louis MAGRAS dit « Toublanc » et de Marie Rose GRÉAUX. Il épouse Adelaïde DÉRAVIN dite « Celinas » en juin 1853, mais celle-ci décède la même année. En secondes noces, il épouse Frances Malvina PARMLEY le 19 janvier 1858. Ils auront 3 enfants, avec une descendance sous HASSELL (dont un fils dans l’administration de l’Afrique Equatoriale Française), QUESTEL et d’autres patronymes en Guadeloupe et en France.

Jean Baptiste QUESTEL « fils », je pense qu’il s’agit de Jean Baptiste QUESTEL dit « Emile Divin », né en 1832 à la Grande Saline, fils de Jean Baptiste QUESTEL « Divin » et de Jeanne Rose LAPLACE. Il épouse Elisabeth dite « Caroline » LÉDÉE le 29 mars 1853 et il ont 8 enfants et une descendance de nos jours.

Antoine Hippolyte Henri dit Hippolyte « Popo » DUCHATELLARD est né à Saint-Jean en 1833, fils d’Eugene et de Marie Marthe LÉDÉE. Hippolyte épouse Marie Louise LÉDÉE le 23 mai 1854. Ils auront cinq enfants et une descendance de nos jours. On peut noter qu’Hippolyte deviendra le premier maire de notre île après la rétrocession à la France de 1878.



Catégories :1859, DERAVIN, DUCHATELLARD, HASSELL, LAPLACE, ledee, MAGRAS, PARMLEY, QUESTEL, TURBÉ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :